Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 23:40

19 mars 2009. Il faisait beau sut toute la France. Deux cents lieux de manifestation. Autour de trois millions de manifestants (suivant les agences internationales). On respire un peu. L’air pur loin de la télé et la presse ossifiée du régime. La colère grandit. La base a parlé.

« Le bouclier fiscal c'est pour le capital, celui des ouvriers c'est la grève générale »

« Marre de travailler pour des cons incultes antisociaux et antiécolos »

« Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, de cette société-là on ne veut pas »

« Marre d'être pris pour des cons »

« Le projet de loi Bachelot finira par tuer l'hosto ! »

« La solution pour le pouvoir d'achat : copier les USA ! »

« Peugeot! Renault! Faurecia veut du boulot ! »

« Après la Guadeloupe, il est important que les gens s'éveillent en métropole aussi »

« La crise, une excuse bidon »

« La crise, c’est eux »

« La France n’est pas une Rolex, elle n’est pas à vendre »

« Thatcher, sors de ce corps ! »

« Céder un peu c’est capituler beaucoup »

« Asé profitasyon »

« Sarkozy nous a plumé »

« Nous avons travaillé tout notre vie pour des entreprises comme Nina Ricci ou Givenchy qui gagnaient des fortunes et on se retrouve avec des retraites de misère » (une dame à la retraite)

« Pourquoi l’UIMM ne soutient-elle plus les syndicats ? » sur un panneau porté par une vieille dame digne. (la phrase la plus intelligente de la manifestation)

* * *

Une belle surprise. La crise de diffusion a obligé le journal Libération de soutenir la journée de contestation en s'alignant sur une position de « guerre civile ». L’employé de Rothschild a envoyé un message au mari de Carla (chouchou du journal) : «Il faut discuter de l’augmentation du pouvoir d’achat des catégories les plus défavorisées, notamment ces classes moyennes salariées qui sont les dindons de la farce sarkozyenne. » Le président devra nommer l’ambassadeur Rocard, ami de Joffrin, comme premier ministre pour achever le malade !


Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires