Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 09:38

Nicolas Sarkozy (Droit)

- Karachi : Son nom apparaît dans une enquête sur un attentat terroriste, qui pourrait être lié à un système de rétrocommission et de financement de campagne politique.

 

Brice Hortefeux (Droit)

- Le ministre a été condamné par la justice pour injure raciale.

 

Eric Woerth (HEC, Sciences Po, cabinet Arthur Andersen)

- Trésorier de l’UMP et ministre du budget.

- Son épouse est responsable de la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt, une des plus grandes fortunes du monde ; conseil de surveillance du groupe Hermès.

 

Bernard Kouchner (Médecine, Proconsul, PC-PS-PRG, jamais élu)

- il a exercé des activités de conseil auprès de dictatures africaines (d’après Pierre Péan « Le Monde selon K »). Pigiste chez Total.

- Sa compagne Christine Ockrent est nommée à la direction de France 24.

 

Christian Blanc (IEP, rocardien)

- Le secrétaire d’Etat s’est fait offrir par l’Etat 12.000 euros de cigares en dix mois et en a remboursé 3.500.

 

Christian Estrosi (pilote de Grand Prix motocycliste)

- Le ministre occupe deux logements aux frais de l’Etat : un logement de fonction parisien pour sa fille étudiante, et un appartement à Bercy qui est « mis à la disposition » du ministre.

 

Fadela Amara (CAP comptabilité)

- La secrétaire d’Etat héberge occasionnellement des proches dans l’appartement de fonction qui lui est réservé mais qu’elle n’habite pas.

 

Frédéric Mitterrand (Histoire-géographie, IEP)

- Le ministre fait face à une polémique au sujet de son livre « La Mauvaise vie » dans lequel il raconte son expérience de touriste sexuel en Thaïlande avec de jeunes hommes.

 

Christine Boutin (Droit)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Roselyne Bachelot (Pharmacie)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Michèle Alliot-Marie (Droit, MCF Assas)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Henri de Raincourt (ESITPA)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Patrick Devedjian (Droit, IEP, Occident)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Michel Mercier (Droit, IEP)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Jean-Marie Bockel (Droit, PS)

- Cumul de rémunération de ministre et de retraite de parlementaire.

 

Rama Yade (IEP)

- La secrétaire d’Etat critique le « clinquant » de l’hôtel des Bleus, alors que son hôtel coûtait plus cher encore.

 

Eric Besson (IEP, PS-UMP)

- Le ministre est pris en flagrant délit de mensonge : il répète que « le délit de solidarité n’existe pas » alors que le Gisti apporte la preuve du contraire.

 

Le bilan est loin d’être complet. Au lecteur !

(Sources : Le Figaro, Libération, wikipedia)

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 10:50

J'ai découvert Mathieu Kassovitz, hier soir en direct à la télé. Assis à côté de la sage représentante du PC (genre mère Denis version étudiante) et du turbulent (dans un vers d'eau de l'Ecole normalisée) représentant (genre commercial) du PS, je croyais qu'il allait apporter la caution artistique à la masturbation intellectuelle d'une philosophe et d'un économiste remplaçants à l'équipe de France officielle de BHL et Finkielkraut.

Mais non. Il était simple, clair, humain, profondément humain. Il a osé parler de la tragédie de la classe ouvrière (à la télé même à une heure tardive). En parlant des ouvriers il dira exactement ce que tout citoyen constate dans le quotidien : « Les ouvriers s'en prennent plein la gueule ; comment se fait-il qu'il n'y a pas de mort (parti les patrons) ? ». La gauche-caviar avale sa langue et baisse la tête, l'extrême droite outrée essaie de l'amener au piège bien connu de la classe supérieure. Appel à la violence ! Appel au meurtre !! Embarquez-le.

Heinrich Bôll (il me semble) dans un dialogue avait dit aussi la même chose.

- Quel est l’événement le plus inattendu et le plus surprenant des décennies écoulées ?

- LA PATIENCE DES PAUVRES !

Mathieu Kassovitz, seul (presque) sur le plateau regardait les martiens qui dissertaient sur l'éthique, les subprimes, le volcan, les retraites avec une sincérité absolue. Godard vous dira que les salauds sont sincères. C'est la grande différence de cette époque post-démocratique. Méfions-nous. Ils nous ont volé même la sincérité.

Mathieu Kassovitz se méfie de la version officielle des événements du 11 septembre. Il a raison, tant qu'il ne tombe pas dans camp conspirationniste. Depuis quand les Etats-Unis disent la vérité ? Au Viêt-Nam ? Au Chili du 11 septembre ? En Grèce des colonels ? Lorsque Colin Powell brandissait à l’ONU le flacon des produits chimiques ? A Guantanamo ? En Afghanistan ?

A propos du révisionnisme (cette fois-ci du vrai !) j'ai pensé encore à Godard.

« Pendant la projection d’un film impérialiste, l’écran vend aux spectateurs la voix de l’État-Patron. Cette voix caresse, endort ou matraque.

Pendant la projection d’un film révisionniste, l’écran est un haut-parleur d’où sort une voix qui était jadis déléguée par le peuple, mais qui n’est plus aujourd’hui la voix du peuple. En silence le peuple regarde son propre visage déformé.

Pendant la projection d’un film militant, l’écran est seulement un tableau noir sur lequel sont inscrits les images et les sons produits par l’analyse concrète d’une situation concrète, c’est-à-dire la lutte des classes. Devant cet écran, la population réfléchit, apprend, lutte, critique et se transforme. » (J-L. G par J-L. G, Paris, éd. de l’Etoile, 1985).

Malgré les efforts de Bourdieu, il n'a jamais été admis au Collège de France.

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 15:40

Depuis le Code noir (1685), rares sont les intellectuels français qui ont remis en question le socle raciste sur lequel repose notre regard sur “les noirs”, africains ou antillais. Odile Tobner dans son remarquable livre Du racisme français pointe la xénophobie des intellectuels en France. Quelques citations qui montre que ce fléau est un invariant de la sphère des intellectuels en France depuis plus de trois siècles :

 

Code noir, édition de 1724

« Défendons à nos sujets blancs de contracter mariage avec les Noirs ».

 

Montesquieu (1689-1755)

« Les nègres sont si naturellement paresseux que ceux qui sont libres ne font rien. »

 

Voltaire (1694-1778)

« Les Blancs sont supérieurs à ces Nègres, comme les Nègres le sont aux singes et comme les singes le sont aux huîtres. »

 

Saint-Simon (1675-1755)

« Les Noirs vivaient à un stade de civilisation inférieur parce qu’ils étaient biologiquement inférieurs aux Blancs. »

 

Ernest Renan (1823-1892)

« La nature a fait une race d’ouvriers, c’est la race chinoise […] ; une race de travailleurs de la terre, c’est le nègre […] ; une race de maîtres et de soldats, c’est la race européenne. »

 

Jules Ferry (1832-1893)

« Je vous défie de soutenir jusqu’au bout votre thèse qui repose sur l’égalité, la liberté, l’indépendance des races inférieures. Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. »

 

Charles Richet (1850-1935), physiologiste français, prix Nobel de médecine en 1913

« Voici à peu près trente mille ans qu’il y a des Noirs en Afrique, et pendant ces trente mille ans ils n’ont pu aboutir à rien qui les élève au-dessus des singes… Les nègres continuent, même au milieu des Blancs, à vivre une existence végétative, sans rien produire que de l’acide carbonique et de l’urée. »

 

Teilhard de Chardin (1881-1955)

« La privation de la lumière du Christ, et même de tout reflet de cette lumière, a permis à l’esprit mauvais de s’établir en maître sur cette terre déshéritée de l’Afrique… Les Noirs sont de temps immémorial livrés sans contrôle à une sensualité abjecte, à la cruauté, au mensonge. »

 

Albert Schweitzer (1875-1965), prix Nobel de la paix en 1952

« Quant à l’effort intellectuel que représentent les conquêtes techniques, l’indigène n’est pas capable de l’évaluer. »

 

Hélène Carrère d’Encausse (1929- ), académicienne française

« Ces gens, ils viennent directement de leurs villages africains. Or la ville de Paris et les autres villes d’Europe, ce ne sont pas des villages africains. Par exemple, tout le monde s’étonne : pourquoi les enfants africains sont dans la rue et pas à l’école ? Pourquoi leurs parents ne peuvent pas acheter un appartement ? C’est clair, pourquoi : beaucoup de ces Africains, je vous le dis, sont polygames. Dans un appartement, il y a trois ou quatre femmes et vingt-cinq enfants. Ils sont tellement bondés que ce ne sont plus des appartements, mais Dieu sait quoi ! On comprend pourquoi ces enfants courent dans les rues. »,

 

Alain Finkielkraut (1949- )

« En fait, l’équipe de France est aujourd’hui black-black-black, ce qui provoque des ricanements dans toute l’Europe. Si vous faites remarquer cela en France, on vous jette en prison, mais il est toutefois intéressant de noter que l’équipe nationale de football est composée presque exclusivement de joueurs noirs. »

 

Nicolas Sarkozy (1955- )

« Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire. Le paysan africain qui, depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès. »

 

Brice Hortefeux (1958 -)

« Quand il y a un ça va … C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ! »

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 07:35

Il va nous gâcher la fête

« Mandela absent de l'ouverture du Mondial  ».

Le Figaro n'avait pas remarqué l'absence de Mandela en prison durant 28 ans.

 

Le pape est le messager de dieu sur terre

« C'est la première fois que Benoît XVI est aussi explicite sur la question des abus sexuels des prêtres ».

Mon dieu ! Lui aussi ?

 

Les termites et les ermites

Tollé général. Finalement, « Mme Boutin garde sa mission… mais pas son salaire ».

J'aurais préférer le contraire.

 

Le principe de précaution

« Johnny Hallyday a rendu visite à Roman Polanski à Gstaad ».

Spontanément, j'ai téléphoné à ma petite fille pour me rassurer.

 

Une seule solution : La pollution !

« L’effondrement boursier de BP fait peser un risque sur les retraites des Britanniques. BP est en effet un placement phare des caisses de retraite. Symbole de la grandeur impériale passée, l'ex-British Petroleum a toujours choyé ses actionnaires en distribuant de généreux dividendes. »

Polluer, c'est faire vivre de millions de retraités. M. Obama, prix Nobel, sait pertinemment tout ça.

 

Les cathédrales et le Mur des Fédérés

M. Vincent Bolloré du Fouquet's sortira un nouveau quotidien en automne.  « Mikhaïl Gorbatchev, Nelson Mandela, Thierry Breton, Alain Juppé, Michel Rocard, Simone Veil sont autant de genre de gens à qui on pourrait faire appel », déclare l'ami de Sarkozy.

C'est injuste ! Il a tout raflé ce caméléon. Il ne reste plus rien sur le marché des icônes. Que reste-t-il pour la « gauche » ? Ce n'est pas un partage juste. Léon-Robert de L'Astran et Jean-Baptiste Botul sont certes des personnages importants de gauche mais leur universalité est limitée.

 

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 11:19

Dans un forum sur Internet un jeune lycéen demande des conseils de carrière.

Question. Quel bac et quels etudes superieurs pour devenir trader?? je suis en 2nde et j’aimerai connaitre l’orientation requise pour devenir trader, un metier qui en fait rever mais qui me passione [l’orthographe est d’origine].

Réponse (sur le même forum par un anonyme). Bac S, Maths sup, Maths spé, puis réussir une bonne école d’ingénieur : X (polytechnique), Mines (Paris bien sûr), Ponts, Centrale (Paris bien sûr), ENSAE, avec spécialité finance. Eventuellement un bon DEA en calcul stochastique et finance style El Karoui… Avec ça, si tu as les nerfs solides, t’as un meilleur bagage que tous ceux qui sortent d’école de commerce.

 

Commentaire. Le jeune qui manipulait des sommes supérieures aux fonds propres de sa banque n’avait qu’un master de Lyon II. Ses contrôleurs, qui n’ont rien vu passer, étaient tous X ou Centrale, «mathématiciens de haut niveau». Une condition nécessaire et non suffisante pour devenir trader est d’être sur une liste UMP et ne jamais faire grève. Ce dernier point est le plus important pour devenir trader de haut niveau.

Sa banque lui fait un procès car il avait dépassé les limites de son travail sans bornes. Un employé, aussi dévoué soit-il, n'a pas le droit de faire perdre sa banque sans l'accord de celle-ci. La Banque est puissante, certes, mais elle est désarmée devant des esprits maléfiques. Vous remarquerez que dieu tout puissant n'a jamais réussi à terrasser le diable.

Modeste conseil aux jeunes lycéens : « Le mouvement des Lumières est la sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable, puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières. »

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 10:12

Le ministre de l'Intérieur de la République a été condamné à 750 euros d'amende pour injures raciales. Le premier ministre lui apporte son soutien pour cette épreuve douloureuse. Monsieur J. Dray, socialiste pur, témoin de moralité, atteste que monsieur Hortefeux n'est pas raciste.

M. Charasse, socialiste sans parti, assure également : « Ah non, ça, attendez ! Depuis la disparition de Pierre Laval, puisqu'on est dans son ancien canton ici, à ma connaissance, il n'y a pas d'homme politique raciste dans le département du Puy-de-Dôme. Il faut arrêter ! » J'arrête.

Devant « les membres [...] d'un réseau de promotion de la diversité dont fait notamment partie Rama Yade », M. Hortefeux raconte ce souvenir : « Cet été, sur une aire d'autoroute, je rencontre cinq personnes noires. Comme elles ont l'air de me reconnaître, je vais vers elles pour les saluer et je leur demande :

- Vous êtes d'où ?

- De Caen

- Oui d'accord, mais vous êtes d'où ?

- Ben... de Caen.

Heureusement, j'ai compris à temps et je n'ai pas insisté. C'est là que j'ai compris toute la profondeur de ma mission ».


* * * * *

Changeons de sujet.

Pierre Pucheu, ministre de l'intérieur en 1941, est le créateur des Sections spéciales pour juger en urgence les « terroristes », ainsi que des Groupes Mobiles de Réserve, ancêtres des CRS actuels. Il avait compris la profondeur de sa mission : éliminer juifs, communistes et patriotes. Plusieurs militants communistes sont guillotinés ou fusillés dont Guy Môquet. Avant la guerre, il était le patron des forges françaises qui finançait les ligues fascistes, les Croix-de-Feu, ainsi que la Cagoule. En 1936, au moment de la signature des accords Matignon il disait

« Si les salariés veulent gagner plus, ils n'ont qu'à travailler 50 heures par semaine. »

Il a été fusillé le 20 mars 1944 sur ordre du Général de Gaulle.

Changeons de sujet.

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 22:39

La Grèce était la première à accueillir les Juifs les premières années du Christianisme. L'île de Rhodes est connue pour être « Le petit Jérusalem ».  Communauté cultivée, dynamique a enrichi l'espace grec. Et comme le malheur n'arrive pas une seule fois, Salonique à accueilli une partie des 100.000 Juifs d'Espagne chassées par Isabelle la Catholique quinze siècles après (1492).

Et les barbares sont arrivés. 54 000 Juifs de Salonique furent expédiés dans les camps d'extermination nazis. On estime à 3 000 - 5 000 le nombre des rescapés grâce aux militants communistes mais aussi grâce aux patriotes. Contrairement à la hiérarchie catholique ou protestante, certains dirigeants orthodoxes ont eu une attitude assez courageuse contre les occupants et ils ont été en premier ligne pour sauver des Juifs de la barbarie Nazie. L’exemple de l’archevêque d’Athènes Damaskinos est caractéristique.

Le 23 mars 1943 il envoie une lettre (écrite par le grand poète A. Sikielianos et signée par plusieurs intellectuels) aux autorités allemandes protestant fermement contre la déportation des Juifs. Il écrivait : « Notre religion sainte ne reconnaît aucune différence de supériorité ou d’infériorité basée sur la race ou la religion » en insistant sur le fait qu’en Grèce « il n’y a ni Grec ni Juif ». Au général Stropp qui le menaçait de le faire fusiller, l’archevêque répondit : « On ne fusille pas les chefs de l’église grecque, on les pend. Je vous demande de respecter la tradition ». L’archevêque fabriquait des faux certificats de baptême et des faux papiers d’identité pour les Juifs. Un Juste qui honore les Grecs et l’église.

* * * * *

Le peuple grec a connu pendant longtemps l'Occupation. Il a été soumis à l'esclavage par les ottomans pendant quatre siècles (1453-1821). La Grèce s'est libérée. Ni par négociations, ni par décret. Par les armes. Les Grecs, comme d'autres peuples, savent que l'indépendance, la liberté est la chose la plus précieuse. La religion est une affaire secondaire. Les armes des démocrates ou des intégristes religieux sortent les mêmes balles. Celui qui prend la peine d'étudier la guerre de libération nationale grecque, il verra le rôle important de l'église y compris de ses « intégristes » pour la libération du pays.

* * * * *

La gauche arrive au pouvoir en France en mai 1981 et dans la foulée la gauche grecque en octobre. Alors Israël ou Palestine ? La question ne s'est jamais posée en ces termes en Grèce. Si les Grecs (droite et gauche) ont oublié la démocratie (qu'ils ont inventée), ils n'ont pas oublié la souffrance de quatre siècles d'occupation. Poussé, par le sentiment populaire très imprégné (encore) dans la culture grecque, le Parti Socialiste grec a pris position naturellement pour la victime palestinienne contre l'occupant israélien. Dans les années quatre-vingt le gouvernement grec soutiendra sans réserve l'OLP et Arafat. Ce dernier a promis qu'à la libération de Jérusalem, une de ses places serait baptisée « Andreas Papandreou ». Ne pas le confondre avec son fils Georges, premier ministre actuel, otage (consentant) de M. Strauss-Kahn (FMI).

Pourtant, même le « petit Georges » a envoyé un avion pour rapatrier les militants grecs de la flottille de la liberté. Et pour remercier la France du « soutien » lors de l'attaque des banques françaises contre la Grèce, il a fait évacuer par avion militaire grec les 9 français et les a ramenés à Roissy ! M. Kouchner n'avait pas le temps de s'occuper de ses ressortissants.

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 10:53

Un extrait du rapport d'un préfet à son administration centrale le 16 septembre 1940 :

1) A la suite d’un attentat contre une sentinelle allemande à Royan, la Feldkommandantur a imposé à la Ville de Royan « en expiation du geste scélérat commis sur le territoire de la ville » une amende de 150 000 Reichmarks. Dix otages ont été désignés. Après intervention du Préfet, la moitié de l’amende stipulée a été payée immédiatement, les cinq otages ont été libérés. La seconde moitié devait être payée par une contribution extraordinaire mais, pour gagner du temps, et en vue de hâter la libération des otages, le Préfet du département a obtenu que l’État avance la somme restant à payer. La Kommandantur a averti le Préfet de La Rochelle « qu’en cas d’un nouvel attentat meurtrier contre un membre de l’Armée allemande, une amende ne saurait plus entrer en considération, mais qu’alors plusieurs otages seraient fusillés en expiation s’il n’était pas possible de découvrir l’auteur ».


2)  Des fils téléphoniques de l’Armée d’occupation ayant été endommagés sur le territoire de la commune de CHARREY –en–PLAINE (Vosges), la feldkommandantur a fait apposer dans tout le département une affiche ainsi conçue : « Le garçon de ferme Paul FRIZOT domicilié à CHARREY-EN-PLAINE a été condamné à mort par la Cour Martiale pour avoir endommagé les câbles téléphoniques de l’Armée. Il a été fusillé ce matin. Le 31 août 1940 – la Cour Martiale ».

 

Un autre préfet notait en 1942 : « Le terrorisme est la forme la plus terrible du mouvement communiste actuel. Le Préfet du Pas-de-Calais compte, pour les mois de juin et juillet, un total de 32 attentats de terrorisme pur.»

Un troisième : « La majorité des Français commencent à réaliser l’ampleur du péril terroriste, et tel qui auparavant considérait comme normal certains crimes, certains sabotages, se rend compte maintenant que sous couvert de “ résistance ” ou de “ patriotisme”, le plus grand nombre des attentats a pour mobile réel le vol ou la vengeance à caractère personnel ou politique.»

 

 

Personne n'a jamais pensé dire que les résistants de Royan ou de Charrey-en-Pleine étaient bons ou mauvais suivant qu'ils étaient chrétiens, juifs ou musulmans. Ils étaient résistants. Aucun républicain n'a jamais pensé dire que les résistants avaient comme but la destruction ou non de l'Allemagne. Le but de tous les résistants était la LIBERATION DE LA FRANCE. Gaullistes et communistes (les judéo-bolcheviques) avaient comme but l'élimination de l'occupant.

Au Conseil National de la Résistance participaient le Parti communiste, la SFIO, les radicaux, les démocrates-chrétiens, la droite modérée et laïque et la droite conservatrice et catholique.

* * * * *

Le but des Palestiniens est la libération de la Palestine.

 

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 17:54

Les neuf victimes de la barbarie israélienne ont été autopsiées par le vice-président du Conseil turc de médecine légale. Les victimes « ont essuyé 30 balles et plusieurs d'entre elles ont été abattues à bout portant ».

Autrement dit, un carnage bien programmé.

La violence d'Israël était toujours la norme de la barbarie pour l'Europe et les Etats-Unis. Les occidentaux se sont toujours référés aux maîtres qui ont fixé l'échelle de la violence contre l'Autre. On se rappellera de l'exécution à coup de bottes des militants kanaks dans la grotte d'Ouvea. M. Rocard, ex premier ministre et collaborateur de N. Sarkozy, a avoué le crime. Il a rendu publique aussi une conversation entre le premier ministre de l'époque Jacques Chirac et le Général Vidal sur l'intervention du GIGN (groupe bâti sur le même modèle que celui d'intervention israélien) :

Jacques Chirac : Que pensez-vous de l’idée d’intervenir ?

Le général Vidal : C’est possible, mais difficile et risqué.

Chirac : Que feraient les Israéliens et Margaret Thatcher dans un pareil cas ?

Vidal : Ils le feraient.

Chirac : Alors, nous allons le faire.

La norme de la barbarie est établie par Israël et Mme Thatcher. Et pour faire la synthèse, les instituts de sondages en France rivalisent pour imposer la candidature de M. Strauss-Kahn qui « se lève chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël ». On dira que Kouchner aura été un petit porteur.


Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 21:23

En raison de l’attaque contre la flottille humanitaire, le syndicat des ouvriers dockers suédois va démarrer un blocus des navires israéliens à partir du 15 juin.

Monsieur B. Borg, président du syndicat a déclaré : « Nous voulons que les responsables soient traduits en justice, le blocus de Gaza doit être levé. »

On ne sait pas combien de navires seront affectés, mais selon le syndicat cela concerne surtout les fruits en provenance d’Israël et les produits industriels exportés depuis la Suède.

A la télé, M. Björn Borg dire qu’ils vont soulever la question avec l’Union internationale des ouvriers portuaires et demander la mise en place d’un blocus international.


La bonne vieille solidarité ouvrière fait surface. La solidarité ouvrière internationale peut changer la donne. Les syndicats français ont-ils encore peur ?

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article