Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 19:20

 On ne peut apprendre au crabe à marcher droit

Aristophane, La Paix (-419)

Le président américain, élu il y a huit mois vacances comprises, est récompensé « pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples ».

Le pays qui a envahi et envahie la plupart des pays du monde, le pays de la torture sophistiquée, la plus grosse armada guerrière du monde, le pays des armes de destruction massive, dont le nombre des morts causées (pour la paix, bien sûr) est incalculable est couronné par le Nobel ... de la Paix. Le camp de Guantánamo n'est toujours pas fermé, malgré la signature du président le 22 janvier. Le Comité norvégien pouvait encore entendre l'an prochain.

A l'époque de la « démocratie » on honorait les criminels de guerre pour l'ensemble de leur  « oeuvre » (Kissinger, Rabin, Péres, ...). A l'ère post-démocratique, on récompense ceux qui ont le potentiel de détruire le reste de la planète. « Un appel à l'action ! » Les milieux pauvres intellectuellement (la social-démocratie européenne), prétendent que le Comité Nobel a voulu soutenir Obama « dans la bataille de la réforme du système de santé » !  Obama a « été surpris ». Il attendait le prix de la Chimie !

Quand aux efforts diplomatiques « extraordinaires », le bon peuple doit savoir qu'aux Etats-Unis il n'y a pas de diplomatie au sens traditionnel du terme. Les ambassadeurs américains sont nommés parmi les hommes d'affaires qui ont contribué financierement le plus à l'élection du président. Les ambassades américaines, vraies forteresses dans chaque pays, ont uniquement deux missions : les affaires et l'espionnage. Avez-vous vu un diplomate américain oeuvrer pour la Paix ?

Il fallait précisément lui attribuer le prix Nobel avant l'attaque de l'Iran, de la Corée du Nord ou de l'Amérique Latine. Le prix donne plus de poids face à Chavez ! Mais il faut être positif dans la vie, comme mes collègues me disent. Je suis d'accord avec Obama pour libérer par la guerre ou par la paix les Noirs de l'Amérique ainsi que les enfants dans les bordels de Thaïlande, cible privilégiée des ministres de l'Occident.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires