Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 12:48

Sujet n° 5. Commenter un texte du mathématicien Roger Godement (Préface au Cours d'Algèbre, 1966).


… il nous semble que, dans les "grandes" nations surdéveloppées scientifiquement et techniquement où nous vivons, le premier devoir des mathématiciens, et de beaucoup d'autres, serait plutôt de fournir ce qu'on ne leur demande pas - à savoir des hommes capables de réfléchir par eux-mêmes, de dépister les arguments faux et les phrases ambiguës, et aux yeux desquels la diffusion de la vérité importerait infiniment plus que, par exemple, la Télévision planétaire en couleurs et en relief : des hommes libres, et non pas des robots pour technocrates. … Mais même en enseignant des Mathématiques, on peut du moins essayer de donner aux gens le goût de la liberté et de la critique, et les habituer à se voir traités en êtres humains doués de la faculté de comprendre.


Question n° 1 : Les profs mis en avant par l'auteur forment-ils un ensemble vide ? Connaissez-vous de tels profs ?


Question n° 2 : La reforme LMD de l'Université ne risque pas de provoquer trop de liberté et d'esprit critique, nuisibles au bon fonctionnement de l'institution ?


Question n° 3 : Les propos excessifs de l'auteur sont-ils de nature à provoquer une guerre civile ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires

Olive 26/05/2010 17:38


?


Dimitri 30/05/2010 11:08



Votre point d’interrogation est plutôt un point d’embarras qu’un point d’une interrogation. Lorsque le monde (en particulier celui du
langage) est à l’envers, il faut bien que quelques citoyens essaient de le mettre à l’endroit (probablement avec maladresse). Dans ce cas, les questions deviennent évidentes et non pertinentes.
Le plus difficile est de mettre l’unique monde à l’endroit. Les questions qui derangent peuvent contribuer à faire avancer la lumière.