Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 11:36

[Faut un article mesuré et pondéré sinon ça passe pas …]

 

Pas loin de Caen, un petit village paisible. Sans histoires. Comme à l’époque du maréchal. Dans la Mairie, son portait figure à coté de celui de Mitterrand (décoré par la Francisque de Pétain) et les autres chefs d’Etat.

Le Préfet a demandé « fermement » le « retrait immédiat » du portrait de Pétain. Le Maire de la commune de Gonneville-sur-mer, avocat, et la majorité de son conseil municipal, sans étiquette, refusent et demandent une décision de justice pour le faire. On rappelle, pour être complet, que F. Mitterrand déposait tous les ans une gerbe de fleurs sur le tombeau du Maréchal (celui de la boucherie 14-18).

Faut-il enlever le portait de Pétain ? Laissons de coté les arguties juridiques (style sciences Po ou université). La question est politique. Je comprends que la question n’a pas beaucoup de sens dans un pays dépolitisé, surtout à l’Université caporalisée et macdonalisée. Les Lumières françaises, depuis 30 ans, est un produit d’exportation qui maintient la France à un rang élevé, plutôt qu’un guide pour l’éducation de ses enfants.

J’ai toujours hésité entre l’oubli de la barbarie et sa publicité négative. Décrocher le portrait du fasciste empêche la discussion éventuelle (je ne me fais pas beaucoup d’illusions sur les incitations à discuter entre citoyens), occulte le personnage et ses crimes, gomme l’Histoire. Laisser le portrait permet aux éléments réactionnaires de la classe supérieure de se doter des repères officiels et des points de ralliement.

Eliminer de l’espace publique les symboles de la barbarie ? Lors d’un mariage à la Mairie ou un conseil municipal j’aimerais voir côte à côte les portraits des Mitterrand (nom générique) et de Pétain et Sarkozy. L’art du cinéma, c’est le montage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires