Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 19:48

Dimanche 14 mars, 19h45

 

Le Figaro, journal de référence en matière de démocratie, sous un ton « il faut rétablir la peine de mort » nous menace de rendre le vote obligatoire. Gérard Longuet, le prototype du démocrate, puisqu'il est sénateur, fera une loi en ce sens. « Mécontent, il faut voter », dixit Le Pen. Le Monde Magazine de ce dimanche est allé « à la rencontre de 50% de ceux qui n’iront pas voter ».

Le monde politique corrompu s'ennuie. Le peuple s'abstient massivement (ouvriers, employés, jeunes, « banlieue francophone », ...). Ils devraient être contents. Mais non. Ils veulent battre l’Autre. Ils veulent un alibi démocratique.

* * *

Jean François Kahn, un fanatique du centre, a suivi la campagne du Figaro et a rédigé une belle dissertation pour obtenir le bac.

« Il faut voter dimanche. Et voter positivement puisque, ce qui est anti-démocratique, le vote blanc n’est pas pris en compte. A la limite, je comprends un électeur de droite, déçu ou dégoûté, qui ne veut pas, pour autant, apporter sa voix au Front National. S’il n’y a pas de liste réellement gaulliste dans sa région (genre Dupont-Aignan en Ile-de-France), il se trouve, en effet, confronté à une équation complexe. Mais, les autres ont vraiment l’embarras du choix : deux extrême gauche, une gauche de gauche, une gauche et un centre-gauche écologiste, une social-démocrate et des sociaux libéraux, un centre gauche démocrate, des nonnistes et des ouiouistes, des anti-libéraux et des libéraux libertaires… presque toutes les nuances y sont.

Bien sûr, aucune liste ne peut refléter 100 % de ce que l’on pense. Et, dans ce cas, moi-même, je pourrais m’abstenir, aucune offre ne me satisfaisant totalement. Mais alors, la solution, c’est de voter pour soi-même (ce que j’ai fait au moins une fois !). C’est pourquoi j’estime que l’abstention est profondément narcissique : personne n’est digne de moi, aucune liste n’est capable d’exprimer ma merveilleuse et profonde complexité… Et des peuples se sont battus, ont versé leur sang pour en arriver là ? »

Sans verser mon sang, Monsieur Kahn, j'ai voté Non au référendum pour la Constitution européenne pour « exprimer ma merveilleuse et profonde complexité ». Le peuple en toute simplicité à voté à 55%. Il parait qu'il faut 51% pour l'emporter. Vous le saviez ? Et alors ? Résultat ?

Vous avez appris dans les livres universitaires de première année que « le peuple est souverain ! » « La démocratie est « une organisation interne de l’Etat par laquelle l’origine et l’exercice du pouvoir politique incombent au peuple, cette organisation permettant au peuple gouverné de gouverner à son tour par le biais de ses représentants élus ». Comme actuellement celui de la Grèce et des PIGS. Le peuple a-t-il le droit de voter Chavez ? Oui, si son score ne dépasse pas 10%. Non, s’il peut l’emporter. Le vélodrome de Marseille était prêt à accueillir ceux qui pensaient autrement … M. Kahn. Etes-vous au courant ?

« Pour en arriver là », dites-vous. Mais où ? Les sondages qui prévoient l'abstention de la clientèle au supermarché vous inquiètent ? Les travailleurs qui menacent de nous priver ce soir de la cérémonie des oscars de la corruption, du racisme et du mensonge vous indisposent ? Vous serez sur le plateau. Parlez-en. Avez-vous expliqué au peuple, l'historien que vous êtes, comment la France en est arrivé là ? : Royal-Sarkozy. Vous n’avez pas honte ?

Un centriste qui évoque le sang, c'est louche. Pourtant je le trouve sincère. (J'étais probablement le seul lecteur attentif de ses éditos du premier numéro jusqu'à son départ). Le sang, le sang ! la lutte quand ça nous arrange. Pour le reste, entre deux votes, le consensus, la Kollaboration, les combines.

 

* * *

Augias, le roi d'Elide, demande à Héraclès de nettoyer ses écuries sales depuis 30 ans. Le brave Hercule s'attelle à la tâche et nettoie les écuries d'Augias « en une seule journée » en déviant même le cours d'une rivière. Il réclame la récompense au roi suivant le contrat. Le roi refuse. Procès, faux témoins et expulsion d'Hercule d'Elide par décret royal. Quelques années plus tard, Hercule, à la tête d'une armée, revient, conquiert la ville et tue Augias et tous ses fils sauf un, Phylée, qui avait pris le parti d'Héraclès au procès.

J.F. Kahn sait tout ça ; homme des Lumières (il n’y a pas de cynisme de ma part) réclame souvent le nettoyage des écuries. Mais il s'arrête au milieu du gué. Hélas, même s'il est nécessaire de nettoyer les écuries d'Augias (1789, ...) l'élimination d'Augias (capitalisme) est une nécessité historique. La classe supérieure ne respecte aucun contrat.

* * *

Le célèbre collaborateur de M. Sarkozy, l'excellent socialiste tout terrain J. Attali nous a prévenus aussi dans son article dans le Point.

« Enfin, les citoyens devront dimanche prochain écarter un double danger : celui de l'abstention et celui des extrêmes. Dans la confusion actuelle, tout tend en effet à leur donner le sentiment que tout est déjà joué, que nul ne peut rien sur rien, que régions et Etat sont également impuissants, que les programmes des divers partis de gouvernement sont indiscernables et que s'échangent idées et personnel politiques. Le risque est alors grand, plus qu'on ne le croit, de voir les Français s'abstenir ou voter pour les extrêmes.»

Je n'ai pas compris ce qu'il voulait dire. Les extrêmes ? Si Attali ne nomme pas Le Pen dans les extrêmes, il en sait quelque chose. Qui sont-ils ? Le trotskiste L. Jospin (qui s'est abstenu contre Le Pen) et ses « enfants » ? Les démocrates M. Valls, M. Frêche, M. Huchon ? « Dans la confusion actuelle » le pauvre polytechnicien n'a pas su distinguer les extrêmes.

* * *

Non, M. Kahn, je n’ai pas voté pour moi-même. Les élections ne sont pas toujours de pièges à cons. Ca m’est arrivé de voter pour Chirac pour sauver la République (qui  était menacée par un cadavre utile, à zéro députés, qui allait mettre à feu et à sang la pauvre France !) Alors, le procès Chirac c’est pour quand ? C’est aux pertes et profits de la République (on n’aime trop dire démocratie) ?  

Je me suis abstenu du cirque actuel. J’attends que l’on vote pour nous, pour nous-mêmes, pour nous tous sans exception. Nous sommes des millions dans ce cas. et même la majorité, ce qui me rend triste. Démocratie dans son origine était une insulte. Un aristocrate ne pouvait pas imaginer que le Pouvoir peut être détenu par le peuple, par la « racaille de la banlieue francophone ». C’est la thèse de M. Kahn et celle de l’extrême droite y compris des libéraux.

* * *

Vous avez voté. Très bien. Et maintenant vous faites quoi ? « Nous considérons l'homme qui n'y participe pas comme un inutile et non comme un oisif » disait Périclès. Ne soyons pas inutiles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires