Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 11:19

Dans un forum sur Internet un jeune lycéen demande des conseils de carrière.

Question. Quel bac et quels etudes superieurs pour devenir trader?? je suis en 2nde et j’aimerai connaitre l’orientation requise pour devenir trader, un metier qui en fait rever mais qui me passione [l’orthographe est d’origine].

Réponse (sur le même forum par un anonyme). Bac S, Maths sup, Maths spé, puis réussir une bonne école d’ingénieur : X (polytechnique), Mines (Paris bien sûr), Ponts, Centrale (Paris bien sûr), ENSAE, avec spécialité finance. Eventuellement un bon DEA en calcul stochastique et finance style El Karoui… Avec ça, si tu as les nerfs solides, t’as un meilleur bagage que tous ceux qui sortent d’école de commerce.

 

Commentaire. Le jeune qui manipulait des sommes supérieures aux fonds propres de sa banque n’avait qu’un master de Lyon II. Ses contrôleurs, qui n’ont rien vu passer, étaient tous X ou Centrale, «mathématiciens de haut niveau». Une condition nécessaire et non suffisante pour devenir trader est d’être sur une liste UMP et ne jamais faire grève. Ce dernier point est le plus important pour devenir trader de haut niveau.

Sa banque lui fait un procès car il avait dépassé les limites de son travail sans bornes. Un employé, aussi dévoué soit-il, n'a pas le droit de faire perdre sa banque sans l'accord de celle-ci. La Banque est puissante, certes, mais elle est désarmée devant des esprits maléfiques. Vous remarquerez que dieu tout puissant n'a jamais réussi à terrasser le diable.

Modeste conseil aux jeunes lycéens : « Le mouvement des Lumières est la sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable, puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires