Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 22:43

Il a les revenus de ses ambitions. Montres Rolex, stylos Mont Blanc, carte American Express Centurion et le reste (malgré le handicap d’être domicilié dans le 20e). Des entrées et des sorties à six chiffres et en euros. La classe A socialiste. M. Sarkozy l’avait apprécié jusqu’au point de lui demander de devenir son ministre. Il a préféré rester au parti socialiste pour mener à bien la déstalinisation de son parti.

Le rapport d’enquête de la brigade financière qui accable le riche député est sorti à la Presse. Qui a eu intérêt à la divulgation du rapport ? La direction du PS pour en finir avec l’ex porte-parole de campagne de l’exogène Mme Royal ? L’accusé lui-même pour faire annuler la procédure judiciaire en cours ? Ou bien quelqu’un nostalgique de la démocratie défunte ?

Un talentueux avocat, socialiste également, commente l’affaire : « il mène peut-être un train de vie fastueux, peut-être tape-t-il ses amis, mais cela n’a rien de condamnable juridiquement. Certes le financement est inusuel, mais ces gens qui gagnent moins bien leur vie que lui ont bien voulu l’aider, cela n’a rien à voir avec la loi, aussi choquant que cela puisse paraître. » Il n’est pas du tout choquant que les pauvres aident les riches. C’est le fondement même du système post-démocratique (impôts rocardiens, boucliers fiscaux, aides aux banques, délocalisations, …)

L’élu du peuple crie son innocence. Dans son blog, il évoque un argument définitif qui mettra un terme à cette triste histoire : « Il y a un rapport d’enquête de police, au contenu inverse de ce que l’on en raconte depuis ce matin, et qui établit même qu’il n’y a rien derrière l’essentiel des accusations initiales. » La Justice en France m’inquiète. Ses brigades (quel nom pour une république apaisée !) d’enquêteurs financiers peuvent se permettre de salir nos élus sans sanction possible. Depuis qu’on est entré à l’ère post-démocratique le gouvernement s’efforce de limiter le pouvoir exorbitant de ces juges rouges, compromis de l’alliance gaullistes-communistes d’une époque révolue. Place à la police qui connaît bien son métier.

Le porte-parole de l’UMP, F. Lefebvre a dénoncé le « déchaînement médiatique » dont est victime le socialiste. La direction du parti socialiste brille par son silence. Le vieux parti (déjà 38 ans) est victime du syndrome de « symétrie », dogme de la social-démocratie depuis Kautsky. Car soutenir son riche député ne l’oblige nullement d’apporter son soutien aux pauvres de la banlieue francophone. Les pauvres existent car il n’y a pas assez de riches pour leur donner à manger. L’amateurisme de la direction a choqué plus d’un.

Ah ! Que voulez-vous ! La forte bolchévisation (populisme, en français) de notre société fait en sorte que quelqu’un qui réussit dans la vie grâce à son talent est traîné dans la boue par jalousie et méchanceté. Le grand historien Jacques Julliard avait déjà dénoncé cette « dégénérescence plébéienne, parfois même populacière, de la démocratie ». Et BHL, « one of the best European philosophers of our time », conseiller de la candidate Royal, a justement déclaré officiellement la mort du parti socialiste qui était déjà « dans le formol ». Il n’y avait pas assez de riches. L’opération Lang à « 20 balles » sur les jeunes cadres-dynamiques-européens-de-niveau-international avait échoué (l’arbre était déjà sec). Des tire-au-flanc ces cadres. Ils sont tous partis voter Cohn-Bendit (Julliard en tête !) en attendant DSK pour la refondation.

Carla a chanté pour Mandela. Le fera-t-elle pour son ami, pionnier contre l’apartheid des riches ? Il y a tout de même une différence. Mandela a fait de la prison avant d’être élu.

* * *

Dans le courrier des lecteurs du Monde je lisais le cri d’un citoyen isolé et perdu sur les terres gauloises : « Il faut une enquête sur tous les hommes politiques, interdire tout cumul, et condamner sévèrement toutes les magouilles. Il est urgent qu’il y ait une transparence dans nos institutions. »

Pour nettoyer les écuries d’Augias, il n’y a qu’Héraclès qui peut le faire. Et ça ne suffit pas. Il a fallu qu’il tue Augias.


Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires