Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 15:04

Nous voulons tout pour tous !

En Mai 68 les jeunes Français scandaient : « Soyons réalistes. Demandons l'impossible ». Quarante ans après, le 16 décembre à Patras les jeunes Grecs revendiquaient « Nous voulons tout pour tous ». Pour tous ? Où ont-ils appris ça ? Au temps de la démocratie c'était Socrate qui corrompait la jeunesse. Mais aujourd'hui ?


Activez maintenant vos consciences

Les jeunes ont interrompu la représentation au théâtre national le 19 décembre réclamant la libération de leurs camarades qui ont été arrêtés depuis deux semaines. La haute classe assistait à la première de la pièce Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès. « La violence de Roberto Zucco nous la vivons tous les jours. Non aux premières de l'hypocrisie ». Les jeunes ont demandé aux acteurs et spectateurs « de sortir de leurs cages ». Le spectacle auquel le premier ministre et la classe cultivée athénienne allait assister a été annulé.



« Vous avez désactivé vos portables, activez maintenant vos consciences ».

Une étincelle à Athènes ...

Vendredi 19 décembre un groupe de jeunes est entré dans la cour de l'Institut Français d'Athènes et a lancé un cocktail Molotov qui a provoqué un début d'incendie. L'incident n'a pas fait de blessés.

Sur les murs de l'Institut, les étudiants, qui ont bien appris la bonne littérature française, rappellent aux jeunes français : « Etincelle à Athènes, incendie à Paris, c'est l'insurrection qui vient ». Le ministre Darcos a lu le message et a repoussé sa reforme à plus tard.



Au mois d'Octobre, Pascal Bruckner, figure de l'extrême droite bushiste française, faisait une conférence à l'Institut avec le titre « L’Occident est-il coupable ? » La vielle droite n'a rien compris. La propagande, style américaine « free Europe » marche probablement encore dans les milieux aseptisés issus de la guerre froide mais pas chez les jeunes. Ah, la culture des cultureux ! La décadence ne vient pas toute seule !

CRS et éducation

Les élèves des collèges et lycées crient dans les rues d'Athènes « Avec les CRS et la violence on ne fait pas une éducation ».



Ελλας Γαλλια συμμαχια

L’historien du peuple Jules Michelet (1798-1874), exclu du Collège de France pour refus de soumission, nous a déjà mis en garde, dans son texte fondamental le Peuple (1846).

«La politique nous promet l’ordre, la paix, la sécurité publique ? Mais pourquoi tous ces biens ? Pour jouir, pour nous endormir dans un calme égoïste, pour nous dispenser de nous aimer, de nous associer ? … qu’elle périsse, si c’est là son but.»

Et le poète du peuple Yiannis Ritsos (1909-1990) nous dit où se trouve la clef du changement.

« Et voilà mon frère, que nous avons appris à discuter calmement et simplement.

On se comprend maintenant, il n’y a pas besoin davantage. »


Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires