Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 10:49

La chemise blanche, vous connaissez ?, a prévu de longue date la victoire du « Black Kennedy » Obama. Il pourra ainsi soutenir une thèse d'astrologie à la Sorbonne, après Germaine, astrologue de Mitterrand. Mais si j'étais dans le Jury je la refuserai. Trois raisons :

- Il n'a pas prévu la mort de la grand-mère d'Obama la veille.

- Il a conduit la Vierge bronzée de Poitou à l'échec malgré un thème astral favorable.

- Il méconnaît l'histoire politique de l'Univers. Suivez ma démonstration scientifique. Abraham est né l'an 1948 après la naissance de notre Univers (ne pas confondre avec la date de naissance de Bernard, chronologie des mécréants). Obama est élu le 6 Hechvan 5769 après la naissance de notre Univers, c'est-à-dire, 3821 ans après la naissance d'Abraham (que le jeune philosophe de l'hôtel Carlyle NY a confondu avec Abraham Lincoln). Or, le nombre 3821 est un nombre premier d'après Euclide. Ca marque l'excellence, la primauté, la pierre précieuse. Le destin de cet homme était ainsi associé au nombre 3821. L'auteur à succès des midinettes universitaires doit apprendre des leçons de numerologie (ça plaît en plus à Sarah Palin ; la « Golda Blanche » sera pour 2012). En lui rappelant que la littérature talmudique reconnaît l'intérêt de la guématrie (Gematria) « classique ».

L'hypersocialiste postmoderne, romanqueteur du futur, a besoin également d'un deuxième traducteur d'américain. Le blanc Kennedy, contrairement au chef du Fonds Sexuel International, n'était pas Kinesias. Il ne pouvait pas agir dans toutes les positions. Faut choisir un autre exemple (si votre éditeur le permet), Klinton ou Nixon à la rigueur.


Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires