Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 09:36


Elections au pays sans nom 1

Comme dans les pays en voie de développement, 300 observateurs internationaux se trouvent sur place pour vérifier la transparence des élections du seul « pays sans nom », comme le nomme J. L. Godard. Dans ces pays arriérés où dominent les sectes, le paranormal, la loi du fric et du colt, il est assez difficile de contrôler la sincérité du scrutin.


Elections au pays sans nom 2

Les partis en présence aux élections du 4 novembre :

Parti Démocrate, (468.841.844$), fric, terrorisme, mafias, …

Parti Républicain, (224.341.010$), fric, terrorisme, mafias, dieu, …

Ralph Nader, écologie, consumérisme

Constitution Party, prière à l’école, armes, racisme, …

Green Party of the United States, les Verts light

Libertarian Party, ultra-libéraux “libertaires”

Socialist Party USA, PS plus à gauche que Emmanuelli

Socialist Workers Party, LCR style McDo-Université

Reform Party of the USA, le centre tournant, rocardien

American Party, extrême droite, à gauche de Bush

Socialist Equality Party, PS version Trotsky


Elections au pays sans nom 3

« L’avenir des oligarchies du monde entier dépend du résultat des élections américaines.

L’avenir du reste de l’humanité dépend de la résistance victorieuse de l’Irak, de Cuba, du Venezuela et du reste des mouvements du Tiers-Monde quelque soit le candidat qui gagnera les élections en novembre. »

James Petras, sociologue, 4.3.2004


Elections au pays sans nom 4

Noam Chomsky, brillant collègue de MIT, a laissé tomber les dollars et les honneurs de sa position confortable pour se battre pour un monde meilleur. Il a compris que la révolution dans son domaine (la linguistique ; il l’a faite) ne suffit pas pour changer le monde.

« Les futures élections US sont un bon exemple », dit-il. « (Même) un Martien verrait deux candidats qui ont grandit dans la richesse, ont fait les mêmes très bonnes écoles et la même université et dont la campagne électorale est financée par les mêmes entreprises. Contrairement à ce qui s’est passé en Haïti où le candidat a été choisi par le peuple. […]. Aux Etats-Unis, il existe pratiquement un seul parti, celui des privilégiés, avec deux versions. »

Cependant, Chomsky est optimiste : « Si au Brésil, les sans terre ont élu un de leurs représentants, il y a espoir que le peuple américain puisse faire autant » .

Souhaitons le vivement, sans oublier la France.


Elections au pays sans nom 5

« Aux Etats-Unis, le droit de vote n’est pas un droit constitutionnel. Cette stupéfiante absence signifie, dans notre système électoral décentralisé et fragmenté, que nous n’avons pas encore intégré tout un ensemble de principes démocratiques essentiels comme la souveraineté populaire, le fonctionnement majoritaire, des institutions électorales nationales, le suffrage universel et l’égalité face à la participation politique. »

Jasmin Raskin, prof. de droit constitutionnel, à l’American University, Washington College of Law.

Elections au pays sans nom 6

Warren Buffett (master en économie à l’Université Columbia), fortune de 62 milliards de dollars, il est considéré comme l’homme le plus riche du monde. Il vote et fait la campagne d’Obama. « Quand vous recherchez des gens à recruter, vous devez rechercher 3 qualités : l’intégrité, l’intelligence et l’énergie, s’ils ne possèdent pas la première, les 2 autres vous tueront. » Il est étonnant que cet homme est toujours en vie !


L’Amérique que nous aimons

Martin Luther King

Les exploits techniques des ouvriers

Le grand maître Hitchcock

Le campus de Berkeley

Les indiens d’Amérique

Les espaces de liberté (hélas inutilisés)

Citizen Kane

Les luttes des Noirs

Les Sorcières de Salem

Des universitaires ; Noam Chomsky, James Petras

La décontraction des universitaires

Le vieil homme et la mer

Notre statue de la liberté


L’Amérique que nous n’aimons pas

Le patriot Act

Les portes à triple serrure

Les armes de destruction massive

Les écoles surveillées

La censure patriotique

Le Macarthysme

Le dieu sur le dollar

Les guettos et la pauvreté organisée

L’absence de vrais partis politiques

Ceux qui signent les chèques font les lois

Les syndicats jaunes

Les sectes et les manipulations mentales

Echelon et l’espionnage du monde entier

Le coca et le MacDonald

Ses goulags, la torture et la peine de mort



Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires