Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 09:31

La classe inférieure se bouscule pour toucher la main de dalaï-lama. La classe supérieure est aux anges. Dans les pagodes le peuple vénère l'homme des cavernes. Dans les palais dorés de la république la classe supérieure reçoit un pauvre individu de l’Age de la pierre. Les droits de l'Homme !

Je pense à Strindberg, le grand August Strindberg, l’auteur suédois de Mademoiselle Julie. On sait moins qu’il était socialiste et admiré par la classe ouvrière. On sait encore moins qu’il est l’auteur d’un Petit catéchisme à l’usage de la classe inférieure écrit entre 1884 et 1886 mais jamais publié de son vivant (aucun éditeur ne voulait le publier). Le fragment qui suit de son Petit catéchisme traite de la religion et il est tiré de la version française parue aux Actes Sud en 1982.

 

*  * *

Petit catéchisme à l’usage de la classe inférieure

QU’EST-CE QUE LA RELIGION?

Un besoin apparu à un stade d’évolution inférieur et dont la classe supérieure s’est servie pour tenir la classe inférieure sous sa domination.

La classe supérieure se moque en secret de la religion, mais estime “qu’il faut une religion pour le peuple”. Un athée de bonne foi a déclaré récemment qu’il serait regrettable de rendre la classe inférieure malheureuse en la privant de sa religion.

On comprend la signification profonde de la religion en notant que certains athées ont pris la défense de cette superstition qu’est la Sainte Communion. La superstition sert les intérêts de la classe supérieure.

QUELS MOYENS LA RELIGION UTILISE-T-ELLE POUR CELA?

La terreur et l’espoir.

Par l’espoir d’une rédemption dans une vie ultérieure pour ceux qui, dans celle-ci, travaillent et souffrent pour la classe supérieure.

Frédéric II, appelé le Grand, a fait la confession suivante: “Tous les législateurs ont inventé des dieux et des dialogues avec les dieux pour assujettir les peuples. Croyez-moi, la peur nous force à inventer des diables et des enfers. La peur a créé les dieux. La force a créé les rois.”

DE QUELLE FAÇON LA RELIGION CRÉE-T-ELLE LA PEUR ?

Par la damnation, c’est-à-dire le châtiment éternel pour ceux qui n’obéissent pas à la classe supérieure.

La classe supérieure accapare tout sur terre et offre le ciel à la classe inférieure.

Voilà pourquoi le Jugement dernier de Michel-Ange est considéré comme la plus grande des œuvres d’art. C’est elle qui effraie le plus!

DE QUELLE FAÇON LA RELIGION CRÉE-T-ELLE LA CONSOLATION?

Par l’espoir d’une rédemption dans une vie ultérieure pour ceux qui, dans celle-ci, travaillent et souffrent pour la classe supérieure.

QUE SAVONS-NOUS DE DIEU ?

Rien!

EXISTE- T-IL UNE VIE ULTÉRIEURE’ ?

Nous n’en savons rien et cela ne nous regarde point. C’est pour cette raison que nous devons vivre comme s’il n’y avait que la vie terrestre.

La classe supérieure accapare tout sur terre et offre le ciel à la classe inférieure.

QUI ÉTAIT LE CHRIST?

Un homme hors du commun, qui voulait, à sa manière, éclairer et sauver la classe inférieure.

Malheureusement lui aussi croyait au ciel et, au lieu de montrer aux travailleurs et aux opprimés de quelle façon ils pouvaient améliorer leur sort sur terre, il leur prêchait l’inconnu. C’est pour cela que la doctrine du Christ est périmée; de nos jours la classe supérieure se sert du Christ dans un seul but: comme consolation pour la classe inférieure lorsque cette dernière a été trop durement exploitée.

COMMENT POUVONS-NOUS SAVOIR QU’IL N’ÉTAIT PAS DIEU ?

Parce qu’il était un être humain.

Pourquoi perdre son temps à prouver l’absurde de l’absurde” ?

N’Y A-T-IL PAS D’AUTRES RAISONS?

Si, également parce qu’il n’a laissé aucune preuve de son caractère divin, ce qui aurait été à la fois facile et sage.

Il y a sur la place de la Concorde un obélisque datant de 1400 avant Jésus-Christ. Les hiéroglyphes gravés dans la pierre attestent l’existence de Ramsès II. Pourquoi n’avons-nous pas de témoignage sur la vie du Christ, pas même un document daté ?

COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE SENTIMENT INNÉ DE LA RELIGION?

Par l’habitude de se laisser aller dès l’enfance à de tels sentiments.

Le sentiment religieux du musulman l’invite à prendre plusieurs femmes.

Le Corse ne trouve le repos de son âme qu’après avoir accompli son devoir religieux qui est de tuer son ennemi.

QU’EST-CE QUE LA CONSCIENCE?

Le sentiment de ne pas avoir obéi à un précepte moral.

A en juger par ses actes, la classe supérieure est complètement dépourvue de conscience.

Cela tient à ce que ses préceptes sont destinés uniquement à la classe inférieure. Quand il s’agit d’eux-mêmes, les membres de la classe supérieure n’ont qu’une doctrine: “Ce que je fais est juste,”

QUI FORMULE LES PRÉCEPTES?

La classe supérieure.

La classe supérieure règle donc notre conscience par ses préceptes.

Les quakers, qui refusent le service militaire, ont obéi à leur raison, mais leur conscience leur reproche d’avoir enfreint les préceptes de la classe supérieure.

Par la force de l’habitude, les valeurs morales de la classe supérieure se sont enracinées dans l’esprit de la classe inférieure à un point tel qu’elles se substituent à leur conscience. C’est pourquoi, lorsque la classe supérieure fait appel à notre conscience, elle ne fait qu’évoquer le souvenir des principes moraux qu’elle nous a inculqués.

L’ÊTRE HUMAIN PEUT-IL VIVRE SANS RELIGION?

Oui, c’est facile pour la classe supérieure qui a les moyens de subsistance. Pour la classe inférieure qui lutte pour son existence, dans une angoisse continuelle, c’est plus difficile.

Quand Numa Pompilius vit qu’il risquait de perdre ses concubines, il les rendit sacrées et les appela vestales.

Quand Voltaire vit que ses écrits n’étaient plus en lieu sûr, il les glissa dans un paroissien.

Puisqu’il faut donner une religion au peuple, donnons-lui donc l’athéisme.

N’EST-IL PAS PRÉFÉRABLE DE PROCURER A LA CLASSE INFÉRIEURE DES MOYENS DE SUBSISTANCE PLUTÔT QU’UNE RELIGION?

Oui, c’est préférable.

Rassasiée, la classe supérieure reproche à la classe inférieure, qui meurt de faim, de ne penser qu’à manger.

Et la classe inférieure accepte le reproche sans réagir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires