Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 08:18

Patrick Gaubert est un homme honorable, puisqu'il est Chevalier de la Légion d'Honneur.

Il est bien informé puisqu'il était membre du cabinet de Charles Pasqua au ministère de l'Intérieur

Il connaît parfaitement bien les agissements des antisémites à travers le monde puisqu'il est président de la LICRA.

C'est un élu du peuple, puisqu'il est député européen UMP.

Il part en vacances souvent avec N. Sarkozy, puisqu'il est son ami.

« Nous partions parfois en vacances ensemble avec une bande de copains juifs à moi, mais ne parlions jamais de religion. » Il remarque qu’aujourd’hui, le fils de Nicolas Sarkozy, Jean, vient de se fiancer avec une juive, héritière des fondateurs de Darty, et envisagerait de se convertir au judaïsme pour l’épouser. « Dans cette famille, on se souvient finalement d’où l’on vient », s’amuse-t-il.

Si je suis bien M. Gaubert, d'après le passage que j'ai découpé dans le journal Libération, le père du fils Sarkozy doit être un Juif. Ma surprise est grande. Le grand historien, bibliothèque ambulante (les RG et la Piscine réunis), qui me réveille (au figuré bien entendu) tous les matins sur France Culture m'assura du contraire. « On aura beau rappeler que le président [Sarkozy] n'est ni juif par la religion ni même très majoritairement par l'origine ». Il y a donc problème de définition. Deux experts se contredisent. S'il y a problème à la définition d'un Juif il doit avoir un problème à la définition d'un antisémite. De surcroît, des grands journalistes et des grands rabbins nous disent que les Juifs sont une race. Confusion totale. Je n'arrive plus à comprendre.

Les gens de la haute culture, ceux qui ont fait les grandes écoles, comprennent les subtilités des définitions et des concepts, mais nous, de la banlieue francophone, nous ne comprenons rien. Si effectivement on se souvient d’où l’on vient, on ne sait pas toujours où on va. Le gouvernement a intérêt à envoyer des philosophes dans les provinces de France afin de rétablir la Vérité et éduquer le peuple. Je pense notamment à Alain Finkielkraut, grand connaisseur de la banlieue universelle, dont on se rappellera l'article fondateur Un pogrom républicain. L’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur, le curé ou le rabbin. Notre président l'a bien dit.

Je suis pourtant pessimiste ; je pense que la tâche sera difficile, car le ver est dans le fruit et nos guides qui nous font du bien à la télé ne sont pas aussi performants qu'avant. Sont-ils fatigués ? Vingt contre dix mille, la dernière fois ; l'ai eu honte pour la France.

Même l'ONU, nid des communistes et des islamo-fascistes, par ses dérives, est en train de détruire ses principes de droits de l'homme. Et le président Bush est hélas en fin de mandat. Le président Sarkozy sera-t-il capable de prendre le relais ? La reprise en main directe des RG est une première mesure sécurisante.

       

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires