Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 10:06

 

Femme je t'aime parce que
Tu vas pas mourir à la guerre
Parc' que la vue d'une arme à feu
Fait pas frissonner tes ovaires
Parc' que dans les rangs des chasseurs
Qui dégomment la tourterelle
Et occasionnellement les Beurs,
J'ai jamais vu une femelle
Pas une femme n'est assez minable
Pour astiquer un revolver
Et se sentir invulnérable
A part bien sûr Madame Thatcher

 

Renaud, 1985

La prochaine Loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (Lopsi 2), prévoit une disposition qui autorise la police à placer des logiciels espions dans les ordinateurs dans le but de surveiller en temps réel le flux informatique des particuliers et des entreprises, y compris les e-mails et les conversations téléphoniques via des logiciels comme Skype.

 

Et tout ça pourquoi ? Pour surveiller les mafieux au Fouquet’s ? Le blanchiment d’argent ? Surveiller les traders ambitieux ? Les pédophiles de la haute classe ? Non, il y a pire. « L’aide à l’entrée et au séjour d’un étranger en situation irrégulière ». Il faut vite compléter la Loi car « l’atteinte au bon fonctionnement d’un aéronef » irrite des passagers de première classe. 

 

Notre chef spirituel, le Maréchal bien-aimé, l’a dit et répété : « Le décroissement de notre natalité, l’épuisement de notre énergie depuis cent ans […] ont amené l’envahissement de notre territoire et de notre sang par des éléments étrangers qui travaillent à nous soumettre. »

 

D’accord, il y en marre des étrangers de mauvaise graine mais le gouvernement ne va pas assez loin. La prime à la délation est insignifiante et aléatoire. Les bons citoyens et les pouvoirs publics, la main dans la main ont intérêt commun : Donner plus pour gagner plus pour les uns, extirper la racaille de la banlieue francophone pour les autres. « Ceux qui ont parlé à Villiers toucheront leur argent »,  a confié Michèle Alliot-Marie, au lendemain de l'interpellation de 35 auteurs de violences à Villiers-le-Bel. Une prime de « plusieurs milliers d'euros ». Insuffisant, Madame, compte tenu du risque et de l’importance nationale. Ma chère collègue, professeur d’ethnologie, vous le savez très bien, rafler les enfants de la racaille à l’école - qui seront terroristes à coup sûr un jour - n’est pas assez bien récompensé ». Soyons généreux et efficaces ; dieu nous le rendra.

 

Expulser plus, pour gagner plus. Récompenser l’effort national. Eliminer les éléments étrangers qui travaillent à nous soumettre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires