Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Je cherche un homme
  • Je cherche un homme
  • : A la manière de Diogène, philosophe cynique, regards sur la politique, l'université, la société.
  • Contact


Paris

Recherche

.

Archives

31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 08:39

 

Il y a deux catégories d’esclaves. Esclaves par “nature” et esclaves par “nécessité”.

 

Les esclaves par nature, par leur éducation scolastique à coups de bâtons et humiliations, résignés, finissent par plonger dans la servitude volontaire. Ils se contentent souvent de récompenses morales. Ils savent que le “service” a valeur particulière et non universelle ; il ne justifie et ne rachète que les élus. Les maîtres disent d’eux : “il est gentil”, “elle est serviable”, “il rend service”, “elle s’occupe de ses affaires”, …

 

Les esclaves par nécessité, n’ayant que peu de confiance à leurs propres forces, influencés par le discours sur les “hommes supérieurs” et la miséricorde de Dieu, deviennent domestiques du plus fort avec l’espoir d’une récompense matérielle en retour. Parfois ils sont ingrats et souvent traîtres. Les maîtres disent d’eux : “Il progresse”, “elle a des capacités réelles”, “il est un peu têtu”, “elle est instable”, “ça va, mais”, …

 

Dieu, lorsque tu existais, tu répartissais convenablement les promotions, qualifications, distinctions, honneurs et gratifications, mutations, ordinateurs, mobilier, frais de mission, dérogations et dispenses, imprimantes et cartes diverses. Tu étais le maître incontesté et on était tous tes esclaves.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dimitri - dans Bulletin
commenter cet article

commentaires